Questions fréquentes

Le gouvernement a mis à jour les chiffres d’assistance aux églises dans les zones vertejaune et orange à 250 personnes maximum. Ceci ne s’applique pas aux zones rouges.

Lire la lettre de nouvelle envoyée à ce sujet.

Plusieurs églises ont contacté le directeur de l’État civil pour savoir si elles étaient autorisées à célébrer des mariages.
La réponse générale donnée est que les mariages célébrés pendant cette période seront considérés comme légaux.

Mais cela signifie-t-il que vous pouvez rassembler cinq personnes ou plus ?
La réponse est « NON, mais peut-être »

Chaque municipalité et chaque corps de police locale sont responsables est responsable de l’application et du respect des législations. Ils peuvent avoir des opinions différentes sur ce que sont ces règlements et la manière dont ils doivent être appliqués.

Nous vous conseillons de contacter votre police locale (et/ou votre municipalité) pour lui demander ce qu’elle autorise dans votre région et dans votre bâtiment. Assurez-vous d’obtenir le nom de la personne qui vous donne ces informations.

Dans certaines régions (en dehors de Montréal), la police a autorisé de petits groupes de personnes à se trouver simultanément dans l’église (bâtiment), à condition de maintenir les règles de distanciation sociale.
Dans d’autres régions, ils ont refusé d’autoriser plus de trois personnes.

Vous pouvez également envisager des options telles qu’un mariage en plein air. Là encore, il est important de consulter votre police locale pour savoir ce qui serait autorisé dans votre secteur.

Lire la lettre de nouvelle envoyée à ce sujet.

Voici quelques questions et réponses concernant la réunion d’affaires annuelle

Faut-il organiser une réunion d’affaires annuelle ?

Oui, la loi et la constitution stipulent clairement que l’église doit tenir une réunion d’affaires annuelle. Annuelle signifie Annuelle, et par conséquent, la réunion doit avoir lieu avant la fin de l’année.

Lire la lettre de nouvelle envoyée à ce sujet.

En ce qui a trait aux funérailles, la responsabilité incombe au salon funéraire. Certains établissements funéraires peuvent autoriser un petit nombre de personnes. Le nombre de personnes autorisées peut varier en fonction de l’établissement, de la municipalité et de la police locale.

Lire la lettre de nouvelle envoyée à ce sujet.

L’envie d’aider votre communauté vous démange, mais vous ne savez pas où commencer?

Voilà quelques idées:
1. Certaines personnes cousent des masques pour le personnel médical, offrent leur aide aux banques alimentaires ou même encore, font l’épicerie pour ceux dans l’impossibilité de se déplacer.
2. Contactez votre ville (courriel). Leur site a peut-être même déjà un communiqué sur le sujet.
3. Le lien suivant répertorie, par région et ville, les organismes en quête de bénévoles.
👉 https://www.jebenevole.ca/

💡💡 Pourquoi ne pas aussi en profiter pour mobiliser votre assemblée?

AIDE FINANCIÈRE GOUVERNEMENTALE

Nous continuons à surveiller les informations concernant les programmes gouvernementaux disponibles pour aider les entreprises (y compris les organisations caritatives)..

Voici les informations les plus récentes :

– En ce qui concerne l’emploi (salariés) –

TIl existe actuellement deux programmes qui pourraient intéresser les églises.

Voici un bref aperçu de ce que nous savons :

Subvention salariale temporaire de 10 % pour les employeurs
10 % de la part de l’impôt fédéral sur la masse salariale

Les églises peuvent retenir 10 % de la part de l’impôt fédéral des retenues à la source régulières.

Voici un lien pour de plus amples informations :

– Cliquez sur le lien

SSUC – Subvention salariale d’urgence du Canada
75 % de la masse salariale

Les formulaires de candidature pour ce programme seront disponibles le lundi 27 avril.

Les points essentiels que nous avons retenus sont les suivants :

Le programme offrira une subvention salariale de 75 % aux employeurs pendant une période maximale de 12 semaines à compter du 15 mars.

L’objectif du programme est le suivant :

  • Prévenir les pertes d’emploi.
  • Réembaucher les personnes licenciées.
  • Permettre aux entreprises de reprendre une activité régulière.

Qui est admissible?

  • Les organismes dont les revenus ont diminué de 15 % en mars 2020 par rapport à mars 2019.
  • Ceux dont le revenu a diminué de 30 % en avril et mai par rapport aux mêmes mois en 2019.

Poser sa candidature :

  • Vous devez demander la subvention chaque mois séparément. (c’est-à-dire que chaque mois, vous devez fournir les documents relatifs à la perte de 30 % pour ce mois particulier).
  • L’ARC paiera 75 % des salaires, avec un plafond de 847 $ par semaine par employé. L’employeur doit prouver qu’il a fait de son mieux pour payer les 25 % restants (et si l’employé gagne plus de 58 700 $ par an, il est vraisemblablement autorisé à payer le salaire complet).
  • Le gouvernement recommande vivement à toute personne posant sa candidature de faire aussi une demande de dépôt direct auprès de l’ARC, si ce n’est déjà fait, car c’est la principale façon dont elle enverra de l’argent aux employeurs. C’est une chose que vous pouvez faire dès maintenant.

Périodes couvertes :

15 mars – 11 avril
12 avril – 9 mai
10 mai – 6 juin

  • Si vous êtes admissible pour une période donnée, vous êtes automatiquement considéré comme admissible pour la période suivante.
  • Des périodes supplémentaires pourraient être ajoutées jusqu’au 30 septembre.

Voici un lien pour de plus amples informations :

– Cliquez sur le lien

– Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) –

Prêt de 40 000 dollars 
Ce programme permettrait d’accorder des prêts sans intérêt jusqu’à 40 000 dollars.

Objet du prêt :

Le prêt est destiné à aider à couvrir les frais de fonctionnement pendant une période où les recettes ont été temporairement réduites.

Pour y avoir droit :

vous devrez démontrer que vous avez versé au moins 20 000 $ en masse salariale en 2019 et que vous remplissez les critères d’un emprunteur approuvé.

L’éligibilité d’une organisation religieuse à ce programme est sujette à caution. Actuellement, la formulation indique qu’une « …organisation caritative, religieuse… » devra prouver qu’elle « …génère une partie de ses revenus de la vente de biens ou de services… ».

Bien qu’il n’y ait pas de définition de ce qu’est « une partie », à mon avis, les églises devront prouver qu’il y a des revenus provenant de ventes ou de services d’une certaine sorte.

L’important dans l’examen de ce programme de prêt est qu’un emprunteur approuvé qui rembourse le solde du prêt au plus tard le 31 décembre 2022 se verra accorder une remise de prêt de 25 % (jusqu’à 10 000 $).

Comment faire une demande :

Vous devrez contacter votre institution financière pour demander le prêt.

– Cliquez sur le lien pour en savoir plus.

Lire la lettre de nouvelle envoyée à ce sujet.

  • CONGÉ DE PRIME – vos primes pour les soins de santé, dentaires et visuels (le cas échéant) ne seront pas facturées pour le mois d’avril, ce qui représente environ 70 % du coût de votre programme.
  • LES PRIMES POLYVALENTES – elles ne seront facturées que pour l’assurance vie, sur la vie de personnes à charge, l’ILD (invalidité de longue durée) et maladie grave, ce qui garantit que les paramètres de la paie ne seront pas perturbés, car ces    primes ont des conséquences imposables. Ces primes représentent environ 30 % du coût de votre programme.

Lire la lettre de nouvelle envoyée à ce sujet.

Ces deux-ci émettent des reçus d’impôt :

* CanadaDon (Canada Helps)  https://www.canadahelps.org/fr/ (en français)

Autres :

* Emenant : emanantinc.com  Voyez le lien ci-dessous en rapport avec l’entente avec les APDC.
* Pushpay : https://pushpay.com
* Text to Pay
* Square : https://squareup.com/ca/fr (en français) offre la possibilité de payer en personne ou en ligne par carte débit ou crédit.
Selon mon expérience, CanadaDon (Canada Helps) est le plus rapide à installer.

Lire la lettre de nouvelle envoyée à ce sujet

La diffusion de prestations musicales est une violation des droits d’auteurs si vous n’avez pas les droits d’exécution (licence) ; cela inclut votre service de culte. Si vous avez choisi de diffuser le culte, vous DEVEZ disposer des droits sous licence pour le faire. Les exceptions à cette règle concernent certains des hymnes les plus anciens, dont les droits d’auteurs ont expiré en raison de l’âge.

Lire la lettre de nouvelle envoyée à ce sujet.

4 novembre 2020

Voici quelques questions et réponses concernant
la réunion d’affaires annuelle

Faut-il organiser une réunion d’affaires annuelle ?

Oui, la loi et la constitution stipulent clairement que l’église doit tenir une réunion d’affaires annuelle. Annuelle signifie Annuelle, et par conséquent, la réunion doit avoir lieu avant la fin de l’année.

Comment pouvons-nous procéder ?

En ces temps exceptionnels, plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour tenir une réunion d’affaires. Certaines peuvent se dérouler en personne, en ligne, au volant, etc. ou selon une combinaison de méthodes… Les vidéoconférences via Zoom semblent être l’une des plus populaires.

La plupart des constitutions ne font pas référence à d’autres méthodes que les réunions en personne. Toutefois, le gouvernement a clairement indiqué (Arrêté ministériel numéro 2020-029) que nous vivons une époque sans précédent et que la réunion peut se tenir par d’autres moyens.

Voici un lien qui peut fournir des informations supplémentaires :
Autorisation temporaire pour la tenue d’assemblées à distance au Québec

En voici un bref extrait :

  • … l’Arrêté autorise temporairement toute réunion, séance ou assemblée qui a lieu en personne (une « réunion ») à être tenue à l’aide d’un moyen permettant à tous les membres de communiquer immédiatement entre eux.
    Les assemblées (une « assemblée ») des sociétés par actions constituées sous la Loi sur les sociétés par actions (Québec) (la « LSAQ »), des personnes morales sans but lucratif constituées en vertu de la Partie III de la Loi sur les compagnies (la « Loi sur les compagnies ») et des coopératives, qu’elles soient constituées en vertu de la Loi sur les coopératives ou d’une loi constitutive qui leur est propre (collectivement, les « Lois régissant les coopératives »), se qualifient notamment à titre de réunions au sens de l’Arrêté.

Avons-nous besoin d’un quorum ?

Oui, vous devez remplir les conditions de votre constitution pour le quorum et les membres doivent être «présents».

En outre, la réunion doit être annoncée de manière appropriée par un moyen acceptable (courriel à tous les membres, annonce lors des réunions du dimanche, etc.)

Peut-on avoir une réunion préalable ou un vote par procuration ?

Les églises ont posé des questions sur l’envoi des bulletins de vote par courrier, le vote par procuration ou d’autres méthodes de vote dans le cadre de la réunion ou avant celle-ci.

En bref, la constitution traditionnelle n’autorise PAS ces méthodes. Lorsqu’un nombre minimum est requis, la constitution utilise la phrase : «les membres présents et votant lors de la réunion». Il est donc très clair que les membres doivent être présents d’une manière ou d’une autre et que le vote doit avoir lieu lors de la réunion.

Que devons-nous couvrir ?

Je suggère de voter trois résolutions lors de la réunion:

  1. Acceptez la méthode de réunion que vous avez choisie comme étant officielle (c’est-à-dire que nous acceptons cette réunion comme notre réunion annuelle officielle).
  2. Acceptez le rapport financier (celui-ci peut être présenté pendant la réunion ou même envoyé à l’avance).
  3. Si les membres du conseil d’administration sont en fin de mandat, vous devez faire quelque chose. Je propose une résolution pour accepter que le conseil d’administration continue à fonctionner tel quel jusqu’à la réunion de 2021, nonobstant les exigences constitutionnelles contraires.

Moins il y aura de sujets à couvrir, mieux ce sera, et s’il vous est possible d’éviter de voter pour les membres du conseil d’administration, ce serait une bonne chose.

—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon ! (Hébreux 6)

John Ippolito

30 septembre 2020

BONNE NOUVELLE, le gouvernement a mis à jour les nouveaux chiffres concernant les églises.

Bonjour tout le monde,

Le gouvernement a mis à jour les chiffres d’assistance aux églises dans les zones vertejaune et orange à 250 personnes maximum. Ceci ne s’applique pas aux zones rouges.

Voici l’extrait du site du gouvernement :

Activités organisées dans un lieu public

Selon le niveau d’alerte en vigueur dans votre région, les activités organisées dans un lieu public (salles louées, événements festifs, mariages, célébrations professionnelles ou scolaires, etc.) sont permises à condition de respecter les mesures suivantes :

  • Pour les régions ou les territoires qui sont au Palier 1 – Vigilance (vert) ou au Palier 2 – Préalerte (jaune), les activités doivent se limiter à un maximum de 50 personnes à l’intérieur et 250 personnes à l’extérieur. Pour les lieux de culte, le maximum autorisé est de 250 personnes.
  • Pour les régions ou les territoires qui sont au Palier 3 – Alerte (orange), les activités doivent se limiter à un maximum de 25 personnes à l’intérieur et à l’extérieur. Pour les lieux de culte, le maximum autorisé est de 250 personnes.

Voici le lien :
https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/rassemblements-evenements-covid19/

Pour une liste complète des restrictions, voir :
https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/systeme-alertes-regionales-et-intervention-graduelle/palier-4-alerte-maximale-zone-rouge/ 

Pour une carte des zones :
https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/systeme-alertes-regionales-et-intervention-graduelle/cartes-paliers-alerte-covid-19-par-region/

—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon ! (Hébreux 6)

John Ippolito

21 septembre 2020

Un maximum de 50 personnes dans toute la province

Bonjour tout le monde,

Nous vous informons, qu’hier 20 septembre 2020, le gouvernement du Québec a émis un nouveau décret concernant la pandémie.

L’Arrêté numéro 2020-068 du ministre de la Santé et des Services sociaux en date du 20 septembre 2020 (PDF 133 Ko)

Ce nouvel ordre restreint les lieux de culte à un maximum de 50 personnes dans toute la province.

Toutefois, veuillez noter que, comme indiqué dans notre précédent courriel, les zones qui se situent au niveau 3 ou plus (orange ou rouge) font l’objet de restrictions supplémentaires.

—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon ! (Hébreux 6)

John Ippolito

3 septembre 2020

Réponses à plusieurs questions concernant la modification de la loi sur les lieux de culte

Nous avons eu plusieurs questions concernant la modification de la loi relative aux lieux de culte. Permettez-moi de vous apporter des éclaircissements à ce sujet.

Salut les amis,

Le 26 août, le Ministre de la santé a adopté un amendement à la loi originale concernant le port des masques (15 juillet).

Cet amendement permet :
des sièges de 1,5 mètre au lieu de 2
Les gens peuvent enlever les masques lorsqu’ils sont assis.
Le pasteur (ou un bénévole) peut enlever le masque pour parler, etc., à condition qu’ils soient à au moins 2 mètres des personnes.
Certains d’entre vous ont demandé si cela nous permettait maintenant de chanter.
Eh bien, la réponse courte est qu’à notre connaissance, aucune loi n’a été écrite qui interdise le chant. Cependant, il a été fortement recommandé que les églises n’aient pas de chants de groupes. Cela n’a pas changé.

L’idée est que chanter équivaut à tousser en ce qui concerne la propagation du virus. Nous devons donc faire preuve de prudence.
À mon avis, il serait préférable que la congrégation ne soit PAS encouragée à chanter. Cependant, je ne vois aucun problème à ce que l’équipe de louange chante (sans masque, mais espacés les uns des autres et de la congrégation). Si la congrégation choisit de se joindre au groupe, elle devrait le faire en douceur, avec des masques.

Pour votre plaisir de lecture… voici les liens vers la loi modifiée :

La page principale est la même, et les lois se trouvent en bas. https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/situation-coronavirus-quebec/

La loi modifiée a été adoptée le 26 août :
https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/adm/min/sante-services-sociaux/publications-adm/lois-reglements/AM_2020-059.pdf?1598535608

—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon ! (Hébreux 6)

John Ippolito

5 août 2020

Clarifications sur les dernières nouvelles du gouvernement du Québec 

“250 personnes et moins dans les lieux publics intérieurs”

Cela ne signifie PAS que vous pouvez avoir 250 dans l’église
Le nouveau règlement stipule jusqu’à 250. Ce fait ne remplace PAS la règle précédente stipulant que les personnes doivent être écartées de 2 mètres..

Nous avons calculé qu’en moyenne, l’espacement de 2 mètres limite les églises à environ 15 % de sa capacité “normale”. Cela signifie qu’une église qui pouvait régulièrement accueillir 200 personnes peuvent désormais en accueillir qu’environ 30.

Ce nombre peut varier en fonction des membres d’un même ménage pouvant s’asseoir ensemble. Chaque église doit faire son propre plan de salle et calculer son nombre maximum. En ce qui concerne la disposition des sièges, il n’est pas clair si elle doit être de 2 mètres ou de 1,5 mètre lorsqu’on est assis. Il n’y a pas de clarté à ce sujet lorsqu’il s’agit des églises. Il semblerait toutefois que l’idée derrière les différences concerne les sièges. Dans la plupart des cas, deux chaises entre les personnes et une rangée vide seraient acceptables. La distance réelle, dans ce cas, est légèrement inférieure à 2 mètres.

Les masques doivent être portés à tout moment
Quel que soit le nombre de personnes que l’église peut accueillir, la loi sur les masques s’applique toujours. Dans les églises, il n’y a PAS d’exception pour le retrait des masques lorsque l’on est assis. Cela signifie que les masques doivent être portés par tous, à tout moment, y compris lorsqu’une personne est assise.
L’exception selon laquelle les masques peuvent être retirés une fois assis ne s’applique PAS aux églises.

Chanter
Théoriquement, il n’y a rien qui soit inscrit dans la loi concernant le chant. Le ministre de la santé a déclaré, au cours des semaines précédentes, qu’il ne devrait PAS y avoir de chant. Cependant, nous n’avons pas vu cela inscrit dans la loi. En outre, lors de récentes conférences de presse, il a indiqué que ceux qui chantent (à l’avant) devraient être loin du public.
Devons-nous donc interpréter que chanter est autorisé ? Nous n’avons pas de réponses précises et le gouvernement n’a pas publié d’instructions particulières à l’intention des églises.

Les personnes qui prennent la parole et qui dirigent la réunion sont-elles tenues de garder leur masque ?
Il semblerait que la loi soit ambiguë. Cependant, une partie de la loi stipule que les masques peuvent être enlevés si l’exercice de votre profession l’exige. Nous considérons que lorsque vous prêchez, dirigez, chantez, etc., il est important que les gens puissent voir vos lèvres, et par conséquent que le masque soit retiré pour exercer votre profession.

Nous continuons à vous recommander de consulter les autorités locales pour savoir comment elles interprètent les lois. Personnellement, je vous recommande de leur dire (plutôt que de leur demander) comment vous interprétez ces règles afin de, par la suite, leur demander s’ils ont un problème avec votre interprétation.
Assurez-vous d’obtenir le nom du fonctionnaire avec lequel vous parlez.

—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon ! (Hébreux 6)

John

24 juillet 2020

UN COURT RAPPEL

Nous pensons qu’il est nécessaire de communiquer les détails de la loi qui a été mise en place la semaine dernière.

À cette fin, vous trouverez ci-joint la loi actuelle. Elle est qu’en français. Lien pour le décret numéro 810-2020.

L’important est de souligner que, indépendamment de ce que vous pouvez entendre dans les médias, etc., cette loi fait deux déclarations concernant les lieux de culte « lieu de culte ».

Les lieux de culte sont considérés par cette loi comme un lieu public. (Point 2c)
Bien qu’il existe une exception qui permet d’enlever le masque une fois assis et éloigné des autres personnes, cette exception ne s’applique PAS spécifiquement aux lieux de culte. (Point 9)

Bien que nous n’ayons aucune clarification ou interprétation de cette loi, il semblerait que dans les lieux de culte, un masque doit être porté par TOUS et ne peut être enlevé par personne. Il semblerait que cela s’applique aussi bien aux personnes qui dirigent les services qu’à celles qui y assistent.

Une fois de plus, nous vous recommandons, si vous avez l’intention de tenir des services sur place à ce moment, de vérifier auprès de votre municipalité et de la police locale comment elles entendent interpréter et appliquer cette loi.

—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon ! (Hébreux 6)

John

3 juillet 2020

50 personnes et moins dans des lieux publics intérieurs ?

Chers amis,

Comme le gouvernement autorise désormais des rassemblements de 50 personnes maximum à l’intérieur, certaines églises envisagent de rouvrir.

Nous vous renvoyons donc le Manuel de base des APDC (voir le lien ci-dessous) et y ajoutons les directives / conseils suivants.

Le gouvernement n’a pas publié « officiellement » une liste de directives pour les églises, cependant, la liste ci-dessous provient de diverses sources de nouvelles et de communiqués de presse.
—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon ! (Hébreux 6).

John

Aménagement du lieu de culte : 

Afficher un avis à l’entrée du lieu de culte indiquant la capacité maximale, les conditions d’accès et les règles sanitaires en vigueur.

 La capacité maximale n’est PAS de 50 personnes, mais plutôt le nombre de personnes qui peuvent être assises tout en restant à une distance suffisante. Ce nombre peut atteindre un maximum de 50 en fonction du nombre de personnes que le local peut accueillir. Par exemple, une église qui pouvait autrefois accueillir 200 personnes ne peut plus accueillir que 30 personnes tout en étant éloignées.

L’entrée et la sortie doivent être des portes séparées – ce qui permet un flux de circulation « à sens unique ».

Veillez à ce que le lieu de culte soit bien nettoyé entre chaque utilisation et à ce qu’il soit correctement ventilé.

  • Nettoyage. Se référer aux procédures de nettoyage de l’INSPQ : Désinfectants pour surfaces dures
  • Les produits de nettoyage à utiliser sont ceux approuvés par Santé Canada : Produits désinfectants
  • Ventilation. S’il y a une ventilation mécanique, veillez à nettoyer les filtres. Les portes du lieu de culte peuvent également être laissées ouvertes entre les services pour permettre la ventilation. Les recommandations de l’INSPQ en matière de ventilation dans les établissements de santé seront utiles : Ventilation

Prévoir un poste de lavage des mains à l’entrée du lieu de culte et rendre son utilisation obligatoire pour tous à l’arrivée, sous surveillance.

  • Rappel : Il est préférable de se laver les mains à l’eau chaude et au savon pendant au moins 20 secondes, le gel antiseptique ne doit être utilisé que lorsque ces derniers ne sont pas disponibles. La composition des gels doit être conforme aux normes de santé publique.
  • Des affiches publiées par le gouvernement seront utilisées :

Autres restrictions que nous avons notées :

  1. Les masques doivent être portés par tous.
  2. Il ne doit pas y avoir de chant.
  3. Il ne doit pas y avoir de passage d’assiettes d’offrandes, de communion, etc. et pas de service de café, de nourriture, etc.
  4. Il ne doit pas y avoir de services pour les enfants.
  5. Les adultes de plus de 60 / 70 ans doivent être découragés de participer.

Autres recommandations :

Arrivée et installation 

  • Il est recommandé aux groupes de faire enregistrer leurs invités à l’avance ; cela permet d’indiquer clairement le nombre prévu d’invités tout en veillant à ce que la limite de capacité soit respectée.
  • Pasteur principal et bénévoles – pas plus d’une heure avant l’arrivée des invités.
  • Mesures de santé et de sécurité et plan de l’auditorium à communiquer au groupe avant le service et à l’arrivée (copies papier).
  • Heure d’arrivée des invités : heures décalées pour assurer le respect de la distance sociale. Ex. : début du service à 9 h 30, 10 à 12 invités arrivent à partir de 9 h et s’échelonnent toutes les 5 minutes (selon les directives provinciales, sous réserve de modifications).
  • Les invités sont dirigés par des bénévoles de l’église immédiatement vers l’auditorium, absolument aucun rassemblement n’est autorisé.
  • Les bénévoles du groupe doivent diriger les participants vers les rangées et les sièges qui leur sont réservés en fonction du plan de table fourni. Le groupe religieux est chargé de veiller à ce que ces directives soient respectées pendant toute la durée du service.
  • Les familles de plus de deux personnes qui s’assoient ensemble doivent s’assurer qu’il y a trois sièges de chaque côté de la même rangée.

Départ

  • À la fin du service, les bénévoles doivent aider à diriger les personnes vers la sortie la plus proche, aucun rassemblement n’étant autorisé.

Ressources supplémentaires :

19 juin 2020

50 personnes et moins dans des lieux publics intérieurs ?

Beaucoup d’entre vous ont entendu la nouvelle, le gouvernement a accepté d’autoriser l’ouverture des lieux de culte avec un maximum de 50 personnes.

En tant que membres du Réseau Évangélique du Québec, nous faisons également partie du comité interconfessionnel qui a été consulté par le ministre de la Santé. Ce comité a publié le bulletin suivant et nous croyons que le ministre de la Santé publiera une politique similaire.

Que le même grand Dieu du prophète Daniel vous accompagne et vous donne la sagesse dans l’application des lois.

—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon ! (Hébreux 6)

John

9 juin 2020

On est arrivés ?

Tout parent ayant déjà fait un voyage routier avec de jeunes enfants (certains pas si jeunes) a entendu cette question.

Eh bien, la réponse pour les églises reste NON.

Cependant, alors que nous approchons d’un assouplissement (PAS une suppression) des restrictions, nous avons jugé prudent de vous transmettre ce manuel.

Ce que le manuel ne couvre PAS:
Veuillez noter que le manuel ne couvre PAS les questions suivantes:
1)     Quand pouvons-nous recommencer nos réunions ?
2)     Combien de personnes peuvent se trouver, simultanément, dans l’église ?
3)     Quelles seront les exigences du gouvernement du Québec ?

Ces questions sont toujours sans réponse. Ce que nous savons, c’est que le retour sera progressif et présentera des difficultés.

Par exemple, en Ontario, les églises (PAS au Québec) ont été autorisées à fonctionner à 30% de leur capacité. Les églises du Québec doivent rester fermées pour l’instant.

Les questions et les complexités consistent à décider qui seront les premiers à revenir et ce qui devra être accompli à leur retour.

Le manuel tente de vous aider à répondre à la deuxième question; il vous reviendra de débattre de la première.

En outre, nous enverrons un addendum couvrant toute exigence supplémentaire, spécifique au Québec, si et lorsque le gouvernement fournira les informations.

Ce que le manuel couvre :
Le manuel fournit quelques lignes directrices de base qui peuvent être appliquées dans toutes les provinces. Nous vous tiendrons informés alors que notre gouvernement nous fournira des informations plus précises pour le Québec.

Voici l’index du manuel en pièce jointe.

  • Avant de commencer *
  • Comment se préparer *
  • Le nettoyage
  • Les bénévoles
  • Le ministère des enfants
  • Ressources supplémentaires
  • Échantillon de sondage d’église *
  • Q&R COVID Roberts Hall Insurance *
  • Liste de contrôle (Smart Church Solutions)
  • Utilisation des locaux (Smart Church Solutions)

* Lecture suggérée: bien que l’ensemble du manuel mérite une lecture attentive, ces sections ont une valeur particulière.

—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon ! (Hébreux 6)

John

13 mai 2020

HÉ ! JE VEUX ME MARIER,
EN AI-JE LE DROIT ???

Nous avons reçu quelques questions, le titre de ce courriel étant l’une d’entre elles ; voici une brève réponse :

– Les mariages –

Plusieurs églises ont contacté le directeur de l’État civil pour savoir si elles étaient autorisées à célébrer des mariages.
La réponse générale donnée est que les mariages célébrés pendant cette période seront considérés comme légaux.

Mais cela signifie-t-il que vous pouvez rassembler cinq personnes ou plus ?
La réponse est « NON, mais peut-être »

Chaque municipalité et chaque corps de police locale sont responsables est responsable de l’application et du respect des législations. Ils peuvent avoir des opinions différentes sur ce que sont ces règlements et la manière dont ils doivent être appliqués.

Nous vous conseillons de contacter votre police locale (et/ou votre municipalité) pour lui demander ce qu’elle autorise dans votre région et dans votre bâtiment. Assurez-vous d’obtenir le nom de la personne qui vous donne ces informations.

Dans certaines régions (en dehors de Montréal), la police a autorisé de petits groupes de personnes à se trouver simultanément dans l’église (bâtiment), à condition de maintenir les règles de distanciation sociale.
Dans d’autres régions, ils ont refusé d’autoriser plus de trois personnes.

Vous pouvez également envisager des options telles qu’un mariage en plein air. Là encore, il est important de consulter votre police locale pour savoir ce qui serait autorisé dans votre secteur.

– Les funérailles –

En ce qui a trait aux funérailles, la responsabilité incombe au salon funéraire. Certains établissements funéraires peuvent autoriser un petit nombre de personnes. Le nombre de personnes autorisées peut varier en fonction de l’établissement, de la municipalité et de la police locale.

– Les réunions d’affaires annuelles –

Enfin, la question nous est revenue concernant les réunions d’affaires.
Notre opinion reste la même. À moins de circonstances atténuantes, nous considérons que les églises devraient attendre un assouplissement de la législation avant de tenir leur réunion d’affaires. J’ai noté, dans un courriel précédent, que nous et les avocats estimons que cela est acceptable et nous n’avons eu aucune indication contraire de la part de l’ARC.

Bien que certaines églises aient tenté de tenir des réunions d’affaires en ligne, la légalité de cette pratique n’est pas claire. En outre, il est plus compliqué de voter et de poser des questions lors d’une réunion en ligne.

Il est clair que nous aimerions tous voir les choses changer, mais en attendant, nous devons faire de notre mieux pour respecter les recommandations du gouvernement. De notre bureau, nous continuons à suivre la situation et nous vous tiendrons au fait de toute évolution.

—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon ! (Hébreux 6)

John

22 avril 2020

AIDE FINANCIÈRE GOUVERNEMENTALE

Nous continuons à surveiller les informations concernant les programmes gouvernementaux disponibles pour aider les entreprises (y compris les organisations caritatives)..

Voici les informations les plus récentes :

– En ce qui concerne l’emploi (salariés) –

TIl existe actuellement deux programmes qui pourraient intéresser les églises.

Voici un bref aperçu de ce que nous savons :

Subvention salariale temporaire de 10 % pour les employeurs
10 % de la part de l’impôt fédéral sur la masse salariale

Les églises peuvent retenir 10 % de la part de l’impôt fédéral des retenues à la source régulières.

Voici un lien pour de plus amples informations :

– Cliquez sur le lien

SSUC – Subvention salariale d’urgence du Canada
75 % de la masse salariale

Les formulaires de candidature pour ce programme seront disponibles le lundi 27 avril.

Les points essentiels que nous avons retenus sont les suivants :

Le programme offrira une subvention salariale de 75 % aux employeurs pendant une période maximale de 12 semaines à compter du 15 mars.

L’objectif du programme est le suivant :

  • Prévenir les pertes d’emploi.
  • Réembaucher les personnes licenciées.
  • Permettre aux entreprises de reprendre une activité régulière.

Qui est admissible?

  • Les organismes dont les revenus ont diminué de 15 % en mars 2020 par rapport à mars 2019.
  • Ceux dont le revenu a diminué de 30 % en avril et mai par rapport aux mêmes mois en 2019.

Poser sa candidature :

  • Vous devez demander la subvention chaque mois séparément. (c’est-à-dire que chaque mois, vous devez fournir les documents relatifs à la perte de 30 % pour ce mois particulier).
  • L’ARC paiera 75 % des salaires, avec un plafond de 847 $ par semaine par employé. L’employeur doit prouver qu’il a fait de son mieux pour payer les 25 % restants (et si l’employé gagne plus de 58 700 $ par an, il est vraisemblablement autorisé à payer le salaire complet).
  • Le gouvernement recommande vivement à toute personne posant sa candidature de faire aussi une demande de dépôt direct auprès de l’ARC, si ce n’est déjà fait, car c’est la principale façon dont elle enverra de l’argent aux employeurs. C’est une chose que vous pouvez faire dès maintenant.

Périodes couvertes :

15 mars – 11 avril
12 avril – 9 mai
10 mai – 6 juin

  • Si vous êtes admissible pour une période donnée, vous êtes automatiquement considéré comme admissible pour la période suivante.
  • Des périodes supplémentaires pourraient être ajoutées jusqu’au 30 septembre.

Voici un lien pour de plus amples informations :

– Cliquez sur le lien

– Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) –

Prêt de 40 000 dollars 
Ce programme permettrait d’accorder des prêts sans intérêt jusqu’à 40 000 dollars.

Objet du prêt :

Le prêt est destiné à aider à couvrir les frais de fonctionnement pendant une période où les recettes ont été temporairement réduites.

Pour y avoir droit :

vous devrez démontrer que vous avez versé au moins 20 000 $ en masse salariale en 2019 et que vous remplissez les critères d’un emprunteur approuvé.

L’éligibilité d’une organisation religieuse à ce programme est sujette à caution. Actuellement, la formulation indique qu’une « …organisation caritative, religieuse… » devra prouver qu’elle « …génère une partie de ses revenus de la vente de biens ou de services… ».

Bien qu’il n’y ait pas de définition de ce qu’est « une partie », à mon avis, les églises devront prouver qu’il y a des revenus provenant de ventes ou de services d’une certaine sorte.

L’important dans l’examen de ce programme de prêt est qu’un emprunteur approuvé qui rembourse le solde du prêt au plus tard le 31 décembre 2022 se verra accorder une remise de prêt de 25 % (jusqu’à 10 000 $).

Comment faire une demande :

Vous devrez contacter votre institution financière pour demander le prêt.

– Cliquez sur le lien pour en savoir plus.

—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon! (Hébreux 6)

John

6 avril 2020

Réunion d’affaires annuelle… Que faire?

Mes chers pasteurs et collègues,

J’ai reçu plusieurs questions demandant si l’église devait organiser leur réunion d’affaires annuelle.

Après avoir communiqué avec les autres districts et les avocats, le consensus est d’attendre. Il s’agit de circonstances extraordinaires, et nous pensons que le délai temporaire est raisonnable.

En attendant, si le mandat de certains membres du conseil d’administration arrive à terme, nous recommandons l’adoption d’une résolution du conseil, prolongeant le mandat jusqu’à la réalisation de la réunion d’affaires. Vous pouvez tenir une réunion du CA par téléphone ou en ligne.

J’espère que vous et vos familles vous maintenez en bonne santé. Ensemble, nous nous tournons vers Lui alors que nous naviguons sur ces eaux inconnues.

John

2 avril 2020

AIDE FINANCIÈRE GOUVERNEMENTALE

– Programmes d’avantages sociaux –

Merci à tous ceux qui continuent d’être fidèles dans leurs dîmes auprès du District.
Nous vivons certainement des jours intéressants, et nous prions pour chacun d’entre vous alors que nous naviguons ensemble sur ces eaux.

Certains d’entre vous se sont informés sur les façons de payer leur dîme : pouvez-vous continuer à envoyer des chèques, etc. La réponse est OUI, et continuez à utiliser la méthode de don que vous avez utilisée dans le passé. Le district continue de recevoir du courrier, des dons en ligne et des dépôts directs.

Vous êtes nombreux à nous avoir posé des questions sur les programmes mis en place par le gouvernement ayant pour but d’aider les entreprises (y compris les organisations de bienfaisance). Les détails nous parviennent lentement du gouvernement. Toutefois, en raison du nombre de demandes d’information que j’ai reçues, je vais vous faire part de ce que nous savons jusqu’à présent.

– En ce qui concerne l’emploi (salariés) –

Il existe actuellement trois programmes qui pourraient intéresser les églises.
Voici un bref aperçu de ce que nous savons et merci à ceux qui m’ont aidé à compiler les informations. Nous continuerons de vous tenir au courant à la sortie des nouvelles informations.

Recevoir 75 % de la masse salariale 
Ce programme n’est PAS encore disponible, mais devrait être mis en ligne dans 3 à 6 semaines.

Les éléments clés que nous avons retenus sont les suivants : 

  1. Toutes les organisations qui affichent une perte de revenus de 30 % ou plus par rapport au même mois en 2019 sont admissibles (mars-mai).
  2. Si vous n’avez pas une perte de plus de 30% et que vous avez moins de 18 employés, alors la subvention de 10% s’appliquera quand même à vous (et vous pouvez retenir, jusqu’en décembre 2019, les versements de l’impôt fédéral à l’ARC pour récupérer le 10 %).
  3. Pour ceux qui ont une perte d’au moins 30% :
    a.  Ils doivent demander la subvention chaque mois séparément (c’est-à-dire qu’ils doivent fournir, chaque mois, les documents relatifs à la perte de 30% pour ce mois spécifique).
    b. L’ARC paiera 75% du salaire, plafonné à 847 $/semaine. L’employeur doit démontrer qu’il a fait de son mieux pour payer les 25% restants (et si l’employé gagne plus de 58 700 $ par année, il serait autorisé à payer la totalité du salaire).
    c.  Le portail permettant de présenter des demandes mensuelles sera lancé sur la plateforme de l’ARC – Revenu Canada dans les 3 à 6 semaines à venir, et ils sortiront de l’argent par la suite, le plus rapidement possible.
    d. Ils ont fortement recommandé à toute personne qui fait une demande de s’inscrire au dépôt direct auprès de l’ARC, si ce n’est déjà fait, car c’est leur principal moyen pour envoyer l’argent aux employeurs. C’est une chose qui peut être faite pendant que les gens attendent l’ouverture du portail.

Il semble que le Parlement devra rouvrir afin d’approuver ce programme. Cela signifie que des changements pourraient être faits.

Actuellement, ceci devrait être le meilleur programme pour que les églises puissent conserver leur personnel, dans la mesure où elles sont certaines que leurs revenus vont baisser de 30%.

Voici quelques liens pour de plus amples informations
– Cliquez sur le lien 1
– Cliquez sur le lien 2 (Cette page n’est disponible qu’en anglais)

Prestation d’intervention d’urgence du Canada (2 000 $ pour les employés)
Ce programme est destiné aux personnes qui ont perdu leur emploi ou ont été licenciées.
– Cliquez sur le lien

Les licenciements temporaires et les salariés qui perçoivent l’AE
C’est le programme standard de l’assurance-emploi. Toutefois, vous pouvez vous inscrire au programme complémentaire si vous souhaitez « compléter » les prestations d’assurance-emploi de vos employés lors d’un licenciement temporaire.
– Cliquez sur le lien

Vous pouvez ajouter un sous-programme de l’assurance-emploi
– Clliquez sur le lien (Cette page n’est disponible qu’en anglais)

—–
J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers. L’ancre tient bon! (Hébreux 6)

John

30 mars 2020

Vous envisagez une mise à pied? Veuillez patienter.

Chers amis,

Je vous envoie ceci en avance et sans disposer encore de toutes les informations parce que je veux encourager toute église qui a envisagé de mettre à pied du personnel à attendre.

Aujourd’hui, le premier ministre Trudeau promet que la subvention salariale de 75 % pour les entreprises s’étendra aux organisations à but non lucratif et caritatives.

Nous continuons à rassembler des informations et nous vous en donnerons d’autres dès qu’elles seront disponibles. Dans mon prochain courriel, j’espère vous présenter l’aide financière qui est offerte aux églises et, en particulier, les options pour traiter la question des salaires et du personnel.
Un point positif que je peux mentionner concerne notre assurance de groupe – voici l’annonce de Kechnie Insurance :

L’assurance de groupe :

  • CONGÉ DE PRIME – vos primes pour les soins de santé, dentaires et visuels (le cas échéant) ne seront pas facturées pour le mois d’avril, ce qui représente environ 70 % du coût de votre programme.
  • LES PRIMES POLYVALENTES – elles ne seront facturées que pour l’assurance vie, sur la vie de personnes à charge, l’ILD (invalidité de longue durée) et maladie grave, ce qui garantit que les paramètres de la paie ne seront pas perturbés, car ces    primes ont des conséquences imposables. Ces primes représentent environ 30 % du coût de votre programme.

J’espère que vous resterez fermement attachés à notre Sauveur en ces temps particuliers.
L’ancre tient bon! (Hébreux 6)

John

25 mars 2020

– Toutes les activités du district, prévues jusqu’au 31 mai, ont été annulées ou reportées.
– Suite aux recommandations du gouvernement, les bureaux du Distrcit du Québec sont fermés jusqu’au 13 avril.
– Nous demeurons à votre disposition via nos réseaux sociaux et le courriel suivant: info@dq.paoc.org.

24 mars 2020

Bonjour les amis,

J’ai récemment reçu des questions concernant les ressources disponibles pour nos églises et en particulier concernant les DONS EN LIGNE. Ce qui suit n’est nullement exhaustif mais pourrait vous être utile.

Dons en ligne :

Bien que je ne sois pas un expert et que je ne sois pas en mesure de dire ce qui convient le mieux à votre situation particulière, voici quelques renseignements qui, je l’espère, pourront vous aider.

Ce sont là quelques services entre autres – ils ne sont pas dans un ordre particulier.

Ces deux-ci émettent des reçus d’impôt :

* CanadaDon (Canada Helps)  https://www.canadahelps.org/fr/ (en français)

Autres :

* Emenant : emanantinc.com  Voyez le lien ci-dessous en rapport avec l’entente avec les APDC.
* Pushpay : https://pushpay.com
* Text to Pay
* Square : https://squareup.com/ca/fr (en français) offre la possibilité de payer en personne ou en ligne par carte débit ou crédit.
Selon mon expérience, CanadaDon (Canada Helps) est le plus rapide à installer.

Anglais seulement

For other church resources https://paoc.org/church-toolbox.

19 mars 2020

Chers titulaires

Il y a un mois, il aurait été difficile d’imaginer que notre province et notre pays prendraient des mesures extrêmes au milieu de la PANDÉMIE MONDIALE COVID-19. Alors que nous observons jour après jour l’augmentation des cas signalés, les dirigeants de notre gouvernement nous demandent de nous joindre à l’effort visant à « aplanir la courbe » de la propagation de cette maladie.

Les réactions à cette crise sont partagées. Certains pensent que c’est une réaction excessive, d’autres estiment qu’il faut faire plus.

Paul, John et moi allons vous contacter par téléphone pour prendre de vos nouvelles afin de trouver ensemble la meilleure façon de nous soutenir pendant cette situation sans précédent. Nous reconnaissons qu’en tant que leaders, vous êtes les mieux placés pour prendre des décisions adaptées à votre contexte local.

1. Pas de rassemblements publics

Le directeur national de la santé publique du Québec recommande que: Concernant les lieux de cultes, tous les rassemblements religieux de quelque confession que ce soit devront idéalement être suspendus, à moins d’être essentiels. Dans ce cas, la distanciation sociale devra être observée.
(https://www.quebec.ca/premier-ministre/actualites/detail/le-gouvernement-du-quebec-mobilise-plus-que-jamais-assure-francois-legault/ )

En raison de ces directives et du fait que beaucoup de nos assemblées comptent un certain nombre de personnes âgées, nous recommandons que les églises ferment tous les services et les rassemblements jusqu’à nouvel ordre.

Les cadres du District recommandent également qu’il n’y ait pas de rassemblements en petits groupes, mais s’ils sont absolument indispensables, ils doivent être très brefs et suivre les directives de santé publique de la distance sociale de deux mètres.

2. Encouragez d’autres façons de célébrer

Si vous disposez de la technologie nécessaire, organisez des services en ligne tel Facebook Live ou en vidéo.

Encouragez votre assemblée à organiser des temps de culte en famille. Le culte familial était autrefois une pratique courante dans les familles chrétiennes tout au long de la semaine, même avec la participation au culte du dimanche.

3. Restez en contact avec votre assemblée

Profitez de cette occasion pour appeler, envoyer des courriels ou des messages sur les médias sociaux à votre assemblée. Votre contact rassurera et encouragera les gens. Profitez-en pour prier avec eux.

4. Reportez les réunions annuelles

Si vous n’avez pas encore eu votre assemblée annuelle, attendez que les réunions de groupe soient à nouveau autorisées.

5. Mettez en place le don en ligne

Le moment est venu de mettre en place d’autres moyens de donner. Différents moyens sont offerts, tel que Canadon (Canadahelps), PayPal, etc..

6. Tendre la main aux personnes âgées

C’est le moment idéal pour offrir un service auprès des personnes âgées dans votre église et votre communauté qui pourraient avoir besoin d’aide pour faire leurs courses, entre autres.

7. Un appel à la prière

Enfin, appelons nos assemblées à prier pour la sagesse des autorités gouvernementales, tant fédérale que provinciale, qui traversent cette période difficile. Prions aussi pour nos travailleurs de la santé de première ligne qui se sacrifient pour nous servir dans cette crise sanitaire.

Dirigeons nos assemblées avec calme et confiance, connaissant notre Dieu. Soyons des chrétiens responsables qui prennent soin de ceux qui nous entourent avec un amour et un souci sacrificiel.

Sachant que ses amis allaient être confrontés à des difficultés sans précédent, Jésus a dit dans Jean 14.27 : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Ne soyez pas inquiets et n’ayez pas peur.»

Que la paix et la sagesse de Christ remplissent vos cœurs en ces temps alors que vous dirigez votre assemblée dans cette saison unique.

Si nous pouvons vous aider de quelque manière que ce soit, n’hésitez pas à nous contacter.

En Christ,
Michel

14 mars 2020

Rappel des normes sur les droits d’auteurs

Nous savons qu’un certain nombre d’églises ont choisi d’annuler leurs services. Certaines d’entre elles se tourneront vers la diffusion vidéo en ligne par divers moyens.
Nous tenons à vous rappeler que la diffusion de prestations musicales est une violation des droits d’auteurs si vous n’avez pas les droits d’exécution (licence) ; cela inclut votre service de culte. Si vous avez choisi de diffuser le culte, vous DEVEZ disposer des droits sous licence pour le faire. Les exceptions à cette règle concernent certains des hymnes les plus anciens, dont les droits d’auteurs ont expiré en raison de l’âge ou de la chanson que vos concitoyens ont écrite.

12 mars 2020

Ayant comme objectif d’éviter que notre situation ressemble à celle de l’Italie, un des pays les plus affectés par la pandémie du COVID-19, le gouvernement Legault vient d’émettre de nouvelles procédures à suivre (lien de l’article).
Le District du Québec désire appliquer ces mesures et nous vous exhortons à faire de même.

– Il demande aux organisateurs d’annuler tous les événements pouvant attirer des foules de plus de 250 personnes et de faire de même pour tous les autres grands rassemblements qui ne sont pas considérés comme essentiels.
– Il encourage aussi toutes les personnes qui reviennent d’un voyage à l’étranger de s’isoler pendant 14 jours.
– Il demande à la population de rester chez elle et de contacter le 811 si elle détecte ces symptômes: Fièvre, toux, essoufflement, difficulté à respirer ou douleur à  la poitrine, diarrhée ou vomissement importants, fatigue inhabituelle importante.

Une de nos églises est déjà passé à l’action en communiquant le message suivant (écourté) à son assemblée:

Juste un petit mot pour vous aviser que l’équipe de direction suit avec grande attention la situation actuelle du coronavirus. Celle-ci change rapidement et vient de passer à un niveau supérieur.
Voici un résumé simple:

1) Toute personne ayant voyagé à l’extérieur du pays (TOUS) <14 jours et ce, même sans symptôme, est invitée à rester volontairement isolée à domicile pour 14 jours  (SVP vous référer au document ci-joint).

2) Toute personne ayant voyagé à l’extérieur du pays (TOUS) <14 jours et qui a des symptômes d’allure grippale doit composer le 811.

Ceux qui n’ont pas voyagé à l’extérieur du pays et qui ne sont pas malades sont évidemment bienvenus à nos rencontres. Nous aurons des désinfectants pour les mains, disponibles pour vous et nous nous ferons des hugs fraternels à distance, mais le cœur et la bonne humeur y seront, c’est certain!

Sachez qu’en tant qu’église nous croyons qu’il est important de nous conformer à ces recommandations, non pas par crainte ou paranoïa, mais par soucis sincère de faire ce est qui juste face à la situation actuelle. Nous vous tiendrons au courant de tout changement en temps et lieu. Merci de votre collaboration et de vos prières.

En espérant avoir répondu à la plupart de vos questions, n’hésitez pas à composer le 811 pour de plus amples informations.

En composant le 811, vous saurez où aller vous faire tester et quelles seront les instructions à suivre.
Restez isolés à domicile jusqu’au retour du résultat de l’examen.

Nous existons afin de soutenir le travail des leaders et des églises

dans la proclamation de l’Évangile, de contribuer à venir en aide aux démunis et à l’épanouissement de chacun.